Rétro-scoop

Nouvelles du passées, compréhensions nouvelles :

Ericsson a décidé de racheter la division Services aux Diffuseurs de Contenu de Technicolor

Ericsson a décidé de racheter la division Services aux Diffuseurs de Contenu (services Broadcast) de Technicolor pour un montant minimum de 19 millions d’euros. Avec cette acquisition, Ericsson souhaite devenir le leader des services destinés aux chaînes de télé, proposant ainsi un ensemble d’activités liées auxservices de régie, de production et de post-production de contenus vidéo.
L’entreprise suédoise s’est ainsi engagée à verser à Technicolor un montant initial de 19 millions d’euros, plus un possible complément dépendant du chiffre d’affaires obtenu par l’activité d’ici 2015.
Les responsables d’Ericsson se sont exprimés par le biais d’un communiqué, où ils affirment que « l’annonce de cette intention d’acquérir cette division entre dans le cadre de la stratégie de services managés d’Ericsson et a pour objectif d’élargir ses capacités dans le domaine de la diffusion de contenu. Ericsson souhaite appliquer le business model services managés des télécoms pour améliorer l’efficacité, l’innovation et augmenter les revenus des chaînes de télévision ».
Du côté de Technicolor, le Directeur Général, Frédéric Rose, a expliqué que« cette transaction est cohérente avec notre stratégie, qui vise à nous concentrer sur les solutions de monétisation de contenu et les nouvelles activités de croissance, tout en renforçant notre bilan financier. Après finalisation de cette transaction, l’activité Services Diffuseurs de Contenu sera une activité clé des services managés d’Ericsson, et bénéficiera de l’expertise et de la présence requises pour rester un acteur clé du secteur de la diffusion ».
Franck Bouëtard, le patron Français d’Ericsson défend que cette opération est inévitable pour l’avenir de leur entreprise: « Demain, la télévision représentera 80 % du trafic sur les réseaux de distribution : nous sommes en pleine convergence ».
Le magazine ‘Les Echos’ souligne encore que les chaînes, « confrontées à la concurrence délinéarisée de Hulu ou de Netflix, vont devoir réduire leurs coûts en externalisant la technologie. Ericsson dispose d’un savoir-faire pour améliorer la compression des images et aider les chaînes à passer à la haute définition ou à la 3D. Il peut aussi les aider à monétiser leurs contenus. Un marché d’avenir »…

Newsletter

Abonnez-vous pour suivre nos actualités :