Rétro-scoop

Nouvelles du passées, compréhensions nouvelles :

Cartouches et lecteurs LTO-6

Les fabricants de supports de stockage sur bande magnétique viennent de livrer la sixième génération de systèmes basés sur technologie linéaire ouverte (LTO). Comme ce fut le cas pour la génération précédente, cette sixième version augmente de manière significative la capacité et le débit des données pour les applications de sauvegarde et d’archivage. La capacité des derniers systèmes de stockage sur bande magnétique a plus que doublé et leur débit augmente de plus de 40 % :
En LTO 6 Les lecteurs affichent une performance de 400 Mb/s. Et, avec un taux de compression de 2,5:1, la quantité de données transférées par heure passe à 1,4 To. 

Les cartouches LTO-6 peuvent contenir jusqu’à 2,5 To de données en natif ou 6,25 To de données compressées. Par rapport aux cartouches et aux lecteurs de la génération LTO-5 précédente, la capacité du LTO-6 a plus que doublé (avec la compression) et les performances ont été améliorées de 40 %. Le LTO-5 pouvait contenir jusqu’à 1,5 To en mode natif et 3 To de données compressées. Les lecteurs LTO-5 offraient un taux de transfert natif de données de 200 Mb/s et jusqu’à 1 To/heure avec la compression 2:1. Les cartouches LTO-6 offrent aussi des fonctions de cryptage et des capacités WORM (write-once, read many) déjà présentes dans les deux dernières générations de lecteurs à bande et de supports LTO.
Double partitionnement LTFS également sur LTO-6 :
Comme dans le cas des supports LTO-5, le format LTO-6 inclut une fonctionnalité de partitionnement qui permet aux utilisateurs de voir les données inscrites sur les bandes sous forme de fichiers grâce au système Linear Tape File System (LTFS). La gestion s’en trouve simplifiée, puisque le LTFS supporte le « drag and drop » et permet d’effectuer des recherches.
Sorti en 2010, le LTFS est un système de fichiers ouverts qui tire parti de la fonctionnalité de partitionnement apparue avec la technologie LTO-5. Le système de fichier LTFS dispose d’une interface POSIX compatible avec certaines applications, l’Explorateur de fichiers notamment.
L’utilisateur peut aussi ajouter au-dessus du LTFS une pile de stockage connectée au réseau (NFS et/ou CIFS), et offrir ainsi un accès transparent aux fichiers depuis n’importe quel ordinateur. Le double partitionnement du LTO-5, et maintenant du LTO-6, active le LTFS. Par exemple, une partition 0 gère l’index des contenus, et les rend plus rapidement accessibles, et une seconde partition, la partition 1, gère le contenu lui-même. Le partitionnement permet aux utilisateurs de visualiser les données présentes sur la bande sans avoir à passer en revue la totalité du support. Une fois que les données sont repérées dans l’index, une simple commande de copie permet de déplacer les données de la bande vers un disque dur par exemple.
Les plus gros fabricants de systèmes à bande – IBM, HP, Quantum et Oracle – supportent le format LTFS, de même que le Consortium LTO. Comme les générations précédentes, les lecteurs LTO-6 sont compatibles en lecture et en écriture avec les cartouches LTO-5 et peuvent lire les cartouches LTO-4.
La suite Archive Media Manager de Ninsight « Ignition » supporte le LTFS et permet de contrôler directement les librairies compatibles. Nous consulter pour tout trenseignement : info@ctmsolutions.com

Newsletter

Abonnez-vous pour suivre nos actualités :